Le grand retour du carrelage à la maison

Le grand retour du carrelage à la maison

Depuis quelque temps, on observe sur les magazines et les blogs de décoration un retour à la mode du carrelage. Longtemps boudé pour son aspect un peu froid, il devient actuellement un revêtement design de première qualité. Les nouvelles techniques de fabrication permettent en effet de varier les motifs, les reliefs et de donner un effet vieilli très recherché dans le style vintage.

La maîtrise des reliefs

Dans les années 1990, nous avions beaucoup de carreaux polis. C’est un revêtement qui a subi plusieurs traitements pour obtenir un effet de brillance. Trop uniforme, on lui préfère le carrelage semi-poli pour conserver le grain qui lui donne tant de charme. Néanmoins, il reste très résistant et surtout très facile d’entretien, en intérieur comme en extérieur. D’ailleurs, sur les terrasses, il a tendance à revenir chez tous les déçus du bois et du composite.

La recherche de l’effet vieilli

La tendance vintage a remis le carrelage au goût du jour. C’est le cas par exemple du style industriel qui porte le carreau de ciment sur le devant de la scène. Le style reproduit l’intérieur des anciennes usines du début des années 1900. Pour retrouver une forme d’authenticité, les fabricants n’hésitent pas à reproduire artificiellement la patine et l’usure du temps. Nous retrouverons également le carrelage vieilli dans la décoration rustique à la façon maison de campagne, ou bien « seventies » avec le grand retour de l’alterné noir/blanc.

L’effet trompe l’œil

Le style graphique revient sur le devant de la scène cette année. Nous allons rechercher essentiellement deux types d’effets. Premièrement, le design de la fresque en utilisant les carreaux pour créer un grand motif. On recherchera ce style dans les intérieurs bourgeois et baroques. Deuxièmement, le trompe-l’œil est très recherché pour apporter plus de perspective à la pièce. Soit on l’utilise pour donner une impression de largueur ou de profondeur aux petits espaces, soit on recherche tout simplement une impression de décalée, de démesure dans la pièce.

L’effet minéral

Cette année encore, on retrouvera également beaucoup de carrelages qui reproduisent l’aspect du béton et de la pierre pour tous les amateurs de style urbain ou épuré des maisons d’architecte. Le style ardoise sera toujours très apprécié pour ceux qui veulent une ambiance à la fois moderne, chaleureuse et tamisée avec des meubles de bois. Enfin, nous retrouverons les répliques de vieux revêtements comme la tomette en argile par exemple.

Le mélange des matières

La nouveauté de ces derniers mois réside dans un mélange subtil des matières. Aujourd’hui, nous recherchons de grands volumes, des pièces ouvertes. Nous avons adopté la cuisine américaine et le style loft. Néanmoins, pour délimiter les espaces, il est important de varier les revêtements. La frontière entre un parquet et un carrelage peut très bien séparer l’aire d’un salon de celle de la cuisine par exemple. Actuellement, le mélange va plus loin, jusqu’à placer de petites zones de carreaux au milieu d’un espace de bois. Ce que l’on recherche avant tout dans cette démarche, c’est de trouver un juste équilibre entre les matières chaudes et les revêtements froids pour apporter la bonne ambiance d’intérieur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *