Guide pour la réalisation de vos travaux de carrelage au sol

Guide pour la réalisation de vos travaux de carrelage au sol

Vous projetez de réaliser des travaux de carrelage au sol ? Pour obtenir des résultats à la hauteur de vos attentes, il vous faudra procéder étape par étape. Mais avant cela, vous devez d’abord connaître les différentes solutions qui s’offrent à vous. De cette manière, vous pouvez conférer un style unique à votre intérieur. Suivez le guide !

Travaux de carrelage au sol : types et caractéristiques

Sur le marché, vous trouverez différents types de carrelage. Ils sont classés en deux catégories pour faciliter votre choix. Tout dépendra de vos goûts, mais surtout de votre budget et de vos besoins.

Le carrelage en pierre

Le type de carrelage le plus répandu dans cette catégorie reste jusqu’à maintenant le granit. Celui-ci se singularise avant tout pour sa polyvalence. Vous pouvez vous en servir pour carreler aussi bien votre cuisine, mais aussi les autres pièces de vie de votre maison.

L’avantage du granite réside dans sa belle couleur. Le feldspath et le quartz qui le composent lui confèrent une couleur rose, noire ou encore beige. Vous avez l’embarras du choix. Ce type de pierre est en outre ultra robuste. Il ne s’altère pas au contact de substances chimiques. De même, il résiste bien aux rayures et également aux fortes pressions.

Le seul vrai inconvénient de ce type de carrelage reste son prix assez élevé. Ainsi, le carrelage en granit oscille entre 70 à 100 euros le mètre carré. Comme alternative plus abordable, vous avez la pierre calcaire. Comme son nom l’indique, il est constitué principalement de calcite, un matériau assez résistant. Il est accessible dès 40 euros.

Le carrelage en céramique

Outre le carrelage en pierre, les carreaux en céramique sont également assez prisés. Ils sont faits, soit en terre cuite, soit en grès. Le processus de fabrication de ces carreaux est assez complexe. Toutefois, celui-ci leur permet d’avoir un esthétisme inégalé et une résistance à toute épreuve.

Le grès est très prisé. Il est obtenu par la cuisson à plus de 1000 °C de l’argile auquel on a rajouté du quartz et de la silice.

Les carreaux en terre cuite quant à eux sont faits simplement d’argile qui est alors cuite à 950 °C. Parfois, on les renforce avec du sable pour qu’ils acquièrent encore plus en résistance. Leur avantage est qu’ils sont disponibles en des coloris extrêmement variés. Comme ils sont assez poreux, on les revêt encore de substance anti humidité comme l’huile de lin.

Les étapes à suivre pour les travaux de carrelage au sol

Avant de passer à la pose des carreaux, vous vous devez de bien vous préparer. Tout d’abord, vous devez acquérir le matériel et les outils indispensables pour effectuer vos travaux de carrelage au sol dans les règles de l’art.

Réalisation du calepinage

Ceci consiste à dessiner un plan qui indique la position de chaque carreau et le nombre d’éléments à poser. Il vous permet ainsi de connaître la quantité de carreaux à acheter.

En réalisant du calepinage, vous aurez également une meilleure précision du déroulement de la pose. Il permet de prévoir les joints et des coupes qui vont être indispensables. Ce qui vous évite de faire des erreurs et vous permet de gagner du temps dans la réalisation des travaux.

Le matériel nécessaire

Pour la pose des carreaux, vous avez besoin d’une truelle. C’est un outil standard pour tout type de travaux de maçonnerie. Vous devez également vous servir d’une spatule crantée. Comptez aussi dans votre arsenal un coupe-carreaux. En effet, pour certaines parties de la surface à carreler, vous n’aurez besoin que d’un quart ou d’un demi-carreau.

N’oubliez pas les mortiers pour fixer vos carreaux au sol ou entre eux. Prévoyez aussi un niveau à bulle pour vérifier que tout est bien nivelé.

Préparation du support de votre carrelage

Vous avez tout le matériel nécessaire ? Maintenant, il vous faut effectuer la préparation du sol servant de support. Il est important que celui-ci soit bien propre. Veillez à éliminer toute forme de moisissure.

Ensuite, recouvrez votre sol d’une couche de mortier. Celui-ci va accueillir vos carreaux. Puis, procédez à l’aplanissement de sa surface à l’aide de la truelle. Une fois cela terminé, vous passez à la pose du carrelage proprement dit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *