Les différents types de vérandas

Les différents types de vérandas

En fonction de vos envies ou de l’évolution du nombre d’occupants, il se peut que vous ayez besoin de plus d’espace chez vous. La véranda vous offre ainsi une bonne option. Ce prolongement d’une construction permet en effet de créer un espace supplémentaire chez vous. Vous pouvez l’utiliser comme un petit salon, un jardin d’hiver ou même un bureau. La véranda se décline en plusieurs types, que je vous propose de découvrir ici.

Les vérandas traditionnelles

Les multiples possibilités d’utilisation qu’offrent les vérandas justifient leur démocratisation dans bon nombre de maisons contemporaines. C’est le cas des vérandas traditionnelles qui sont sans doute les plus connues en la matière. Généralement faites en acier ou en fer forgé, ces extensions sont appréciées pour leur élégance. Les vérandas traditionnelles sont identifiables avec leur toit à chevrons, construit sous forme d’éventail. Cette architecture justifie le style classique que l’on attribue à ces vérandas. Elles possèdent également de grandes fenêtres vitrées, qui permettent de profiter au maximum de la lumière naturelle.

Malgré son design conventionnel, la véranda traditionnelle peut se parer d’une décoration moderne, avec des matériaux de dernière génération. Le site Veranda21.fr vous propose de découvrir diverses possibilités pour obtenir la véranda dont vous rêvez. Les vérandas classiques sont soumises aux facteurs externes que sont le soleil, la pluie, etc. Pour prolonger leur durée de vie, elles subissent le thermolaquage. Ce procédé sert à protéger les revêtements de votre véranda contre la corrosion. En somme, vous pouvez disposer d’un espace fonctionnel et parfaitement durable.

véranda

Les vérandas victoriennes

Vous êtes adepte du style rétro ? La véranda victorienne a de quoi satisfaire vos souhaits. Cette extension doit son nom à Alexandrina Victoria qui fut impératrice d’Angleterre entre 1837 et 1901. Inspirée par des goûts néocoloniaux et néogothiques, l’architecture d’alors a donc été qualifiée de « victorienne ». C’est ainsi que la véranda victorienne est intimement liée au style britannique. Dans les faits, cette construction est dotée de vitres ornementales de formes et de tailles variées. La diversité de ces éléments confère l’un des points forts de la véranda victorienne, à savoir le nec plus ultra de l’esthétisme.

Ainsi, les corniches et les rosaces sont quelques ornements d’architecture caractéristiques des vérandas victoriennes. En dehors de cet aspect, elles se distinguent par une toiture en étoile composée d’une double pente répartie en 4 pans coupés. En ce qui concerne la menuiserie, je précise que vous avez des chevrons tubulaires et un chéneau périmétral qui assurent la solidité de l’édifice. La sensation de grandeur de la pièce est accentuée par la hauteur sous plafond disponible. S’il fallait retenir une raison pour choisir une véranda victorienne, ce serait certainement pour sa capacité à se fondre dans tous les styles de maisons. Que votre logement soit vieux ou neuf, la véranda victorienne peut parfaitement sublimer la décoration des lieux.

Les vérandas en kit

La véranda en kit est une autre alternative pour avoir une meilleure vue sur votre jardin. Il s’agit d’une extension de maison dont les pièces sont livrées séparément. Il vous suffit de commander sur le marché des appuis et des poteaux d’angles préfabriqués, en tenant compte des caractéristiques de votre habitation. Généralement, les vérandas en kit sont conçues dans des modèles standards, qui peuvent s’adapter à de nombreuses maisons. Toutefois, si vous optez pour une véranda en kit sur mesure, vous devez préciser le type de vitrage souhaité et la surface disponible. Pour ce qui est de l’assemblage, je vous conseille de solliciter un professionnel pour obtenir des travaux de qualité.

La véranda en kit est intéressante d’un point de vue financier, puisque les coûts à payer sont liés à l’achat de la matière et son usinage. Ce type de véranda peut être érigé entre autres avec de l’aluminium, du PVC ou des panneaux en verre. Chacun de ces matériaux possède des atouts et des inconvénients qu’il faut connaître pour un choix efficient.

Les vérandas à pignon

Les murs de pignon sont les murs de la façade d’une maison qui ne contiennent pas de grandes ouvertures. De par leur localisation, ces murs peuvent accueillir des extensions comme un jardin ou une véranda. Ainsi, la véranda à pignon est un prolongement latéral qui se base sur un ou deux murs à pignon du bâtiment. L’intérêt ici est que la construction de cette véranda ne modifie pas les façades principales de la maison. Avec sa forme rectangulaire et son habillage en vitres, la véranda à pignon est un véritable atout pour relever la valeur de votre bien. Elle est équipée d’un toit spectaculaire similaire à un V inversé.

Il faut savoir que le pignon correspond à la partie supérieure triangulaire du mur d’une maison. En plus de la vue exceptionnelle que vous avez sur les panoramas environnants, la véranda à pignon est faite pour durer grâce à l’utilisation de matériaux à la fois résistants et écoresponsables.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *