Tailler une haie : le guide pour une opération de taille réussie

Tailler une haie : le guide pour une opération de taille réussie

De plus en plus de propriétaires choisissent aujourd’hui d’aménager une haie sur leur domaine. Le fait est que cette barrière naturelle faite de cyprès ou de thuyas présente de nombreux avantages. Outre son côté très esthétique qui met en valeur le jardin et la maison, la haie constitue aussi un véritable dispositif de protection contre les érosions hydriques et éoliennes. Bien sûr, pour pouvoir profiter des nombreux bienfaits de la haie, il est important de bien l’entretenir. Comment et quand tailler une haie ? Retrouvez toutes les réponses dans cet article.

Pourquoi tailler une haie ?

La taille de la haie est utile, voire nécessaire, pour diverses raisons. Cette opération peut servir à préserver les arbres, arbustes et autres végétaux qui constituent la barrière naturelle. Ensuite, au-delà de cet aspect, il y a aussi le côté esthétique. Que ce soit pour les haies brise-vue ou les haies décoratives, la taille permet d’instaurer un environnement plus harmonieux.
En plus de mettre en valeur la propriété, une belle haie bien taillée contribuera à l’embellissement de votre jardin.

En outre, il est également important de rappeler que la taille de la haie peut être une obligation d’ordre légal dans certains cas. Les propriétaires, qui ont décidé d’installer des haies paysagères sur leur domaine, sont en général tenus de respecter certaines règlementations en matière d’élagage. L’entretien de la haie devient alors impératif.

Quand faut-il tailler sa haie ?

Les haies ont généralement tendance à croître généreusement au printemps et en été. Il est donc préférable de les tailler avant le commencement de l’été. Cependant, tout dépendra aussi de la fréquence de taille. Une haie doit normalement être taillée une à deux fois par an. Néanmoins, dans certains cas, la barrière naturelle doit être entretenue trois à quatre fois par an.

Quoi qu’il en soit, la meilleure période pour procéder aux premières tailles sera toujours celle qui va du mois d’avril au mois de juin. Les prochaines tailles peuvent ensuite se faire vers la fin d’août jusqu’au début d’octobre.
L’objectif est de s’assurer que la haie conserve plus longtemps la forme qu’on lui a donnée, mais également que les jeunes plantes puissent pousser normalement.

Il convient de rappeler qu’une haie ne doit jamais être taillée pendant la période de gel. En outre, pour les propriétaires qui ont opté pour une haie fleurie, la taille doit se faire une fois que la période de floraison est bien finie.

Comment s’y prendre pour bien tailler sa haie ?

Avant toutes choses, au-delà de maîtriser les techniques de coupe pour obtenir une haie parfaitement droite, gardez à l’esprit que cette opération n’est pas sans risques. Des professionnels comme elagage-montpellier.com peuvent réaliser ces travaux de jardin pour vous en toute sécurité.

La première étape consiste à préparer le matériel. Vous aurez absolument besoin d’un taille-haie et d’un échafaudage (ou d’une échelle) si votre haie est haute ou longue. Si les arbustes et les arbres qui constituent la barrière naturelle sont dotés de grosses branches, il vous faudra également avoir un ébrancheur voire une tronçonneuse.

Enfin, pour travailler la forme, vous aurez besoin d’un fil (corde ou fil de fer) et de piquets ainsi que des cisailles et d’un niveau à bulle.

En ce qui concerne la technique de taille, elle peut ne pas être la même pour une taille de formation et une taille d’entretien. Cependant, tout dépendra aussi de la hauteur et de la largeur de la haie. La coupe peut être réalisée à la verticale ou à l’horizontale.

Par ailleurs, la méthode ne sera pas la même pour une haie régulière, une haie haute et une haie libre. L’astuce sera toujours de commencer par le bas pour ensuite remonter progressivement vers le sommet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *