En savoir plus sur les différents types de taille en élagage

Vous envisagez de réaliser vous même les travaux d’élagage dans votre jardin ? Découvrez-en plus sur les différentes techniques de taille utilisées en élagage. Cependant, attention, en élagage il n’y a pas de retour possible une fois l’arbre endommagé !

Petit focus sur les 5 techniques d’élagage :

Il existe pas moins de 5 techniques d’élagage différentes, chacune ayant ses intérêts. L’élagage est indispensable à la bonne santé de votre jardin, à condition toutefois d’être réalisé convenablement. Nous vous proposons un petit point sur les différentes techniques d’élagage :

La taille de formation

La taille de formation est un procédé visant à donner une forme précise à votre arbre en lui imposant certaines contraintes.
Pour donner un exemple concret, un Bonsaï est taillé à l’aide de la taille de formation ! A confier à un professionnel sous risque de mauvaises surprises, surtout pour votre arbre…

La taille d’éclaircie

La taille d’éclaircie vise à apporter plus de luminosité dans votre jardin en enlevant un peu de volume au feuillage de vos arbres. C’est un procédé doux, qui réalisé correctement ne cause aucun préjudice à votre arbre !
Vous avez un arbre qui vous ombrage trop le jardin ? Grâce à la taille d’éclaircie, vous dégagez du volume et laissez ainsi passer la lumière de votre jardin.

La taille de gabarit

Permettant de donner un gabarit précis à un arbre ou buisson (d’où son nom), ce type de taille est délicat à réaliser, et à confier à un professionnel de l’élagage, sous risque de massacrer sa plante !

La taille raisonnée, douce et sanitaire

Ne modifiant nullement la structure ou l’apparence de l’arbre, ce type de taille est régulièrement effectué pour couper une branche morte ou sur le point de tomber par exemple.

La taille de restructuration

Ce type d’élagage permet de ‘rattraper les dégâts’ après de mauvaises coupes par exemple.

ARK élagage, votre élagueur à Méounes vous accompagne tout au long de votre projet !

Pour élaguer, il faut l’équipement adapté :

Eh oui, vous avez bien lu ! Pour élaguer proprement, il faut posséder l’équipement adapté… On ne parle pas de couper le petit laurier rose dans le coin du jardin, mais bien d’élaguer un arbre de grande taille, un pin par exemple.

Dans ce cas concret, il vous faudrait : un baudrier, des cordes d’élagage (renforcées avec un filin d’acier en cas de mauvais coup de tronçonneuse…), deux types de tronçonneuses (et oui, on ne coupe pas le tronc et les branches avec le même format de lame !)…

Si vous envisagez de tailler un arbre fruitier, veillez à le faire à la bonne période, chaque variété d’arbre possède des périodes de coupe optimales ! Si vous hésitez, renseignez-vous et n’hésitez pas à faire appel, ou à minima à vous faire conseiller par un professionnel; votre jardin vous en sera gré.

Pour votre sécurité, celle de votre maison, et de votre artisan confiez vos travaux à un pro !

Vous pourriez être tenté de faire appel à un voisin ou à un travailleur non déclaré pour effectuer ces même travaux, très mauvaise idée ! En cas d’accident, si le travailleur n’est pas déclaré, il ne sera pas assuré. Juridiquement parlant, vous seriez donc tenu responsable de l’accident, en plus d’être poursuivi pour travail non déclaré.

En confiant vos travaux d’élagage à un professionnel, vous assurez ainsi la sécurité de tout le monde, mais aussi de votre maison. Chaque année, des accidents d’élagage arrivent, plus ou moins graves. Dans certains cas, l’arbre peut aller jusqu’à tomber sur la maison attenante, imaginez le carnage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *