Choisir son mobilier urbain en 3 étapes

Choisir son mobilier urbain en 3 étapes

Sans mobilier urbain digne de ce nom, impossible pour la municipalité de répondre aux besoins de ses administrés. Le mobilier urbain est la clé pour améliorer l’image de la ville et aménager des cadres de vie confortables et plaisants. En tant qu’entreprise, municipalité ou conseil régional, voici les 3 étapes pour choisir votre mobilier.

Définir votre budget pour limiter les dépenses excessives

Combien êtes-vous prêt à investir en matière de mobilier urbain ? Quel budget faut-il prévoir pour l’achat d’un banc en bois ? Quel est le prix d’une jardinière urbaine ? La première étape de votre projet consiste à définir vos besoins, puis le budget qui va avec. Et pour avoir une idée des différents tarifs, vous pouvez consulter les offres de ce spécialiste du mobilier urbain. Pour parvenir à faire une bonne affaire, n’hésitez pas à comparer les devis des différents fournisseurs. 

Sélectionner le design de votre mobilier

C’est le mobilier urbain qui fait l’âme de la ville. Plus il est beau, plus les concitoyens seront satisfaits. Par conséquent, il est judicieux de choisir du mobilier moderne et élégant. Pour apporter une touche d’authenticité à l’aménagement urbain, il ne faut pas hésiter à miser sur des installations aux lignes révolutionnaires qui sortent des sentiers battus. À défaut, on pourra très bien faire le mix entre mobilier au look contemporain et mobilier au design traditionnel. 

Du mobilier acquis en fonction des meilleurs matériaux

Exposé aux intempéries, un mobilier urbain doit être solide et profiter de la meilleure durabilité. D’où l’importance de bien choisir les matériaux de ses équipements. Si le fer forgé et les autres métaux font preuve d’une durabilité exceptionnelle, il n’en demeure pas moins qu’ils peuvent causer des brûlures légères les jours de canicule. 

Le mobilier urbain en bois dégage un charme certain. Cependant, il est à la merci de l’humidité. Et lorsqu’il est vétuste, les usagers peuvent être blessés par des échardes. Facile d’entretien, mais facilement victime de rayures, le mobilier urbain en plastique se fond dans tous les décors. Enfin, il y a les équipements de collectivités en béton, ultra résistants, donc moins exposés aux actes de vandalisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *