Quelles aides financières pour isoler les combles ?

Quelles aides financières pour isoler les combles ?

L’isolation des combles est une mesure importante pour limiter les déperditions de chaleur qui s’effectuent vers le toit. Pour encourager les propriétaires à réaliser l’opération, différentes aides sont mises en place pour le financement des travaux. Cet article vous informe sur les dispositifs financiers dont vous disposez pour isoler vos combles.

Aides pour isoler les combles : crédit d’impôt et TVA

Le dispositif crédit d’impôt est une aide fiscale permettent de retenir 30 % du prix de l’opération TTC du montant de vos impôts. Des plafonds sont cependant définis à 8 000 euros pour une personne et 16 000 euros pour un couple. Si vous prenez en charge d’autres personnes, une majoration individuelle de 400 euros est appliquée. L’aide est destinée aux locataires d’un logement ainsi qu’aux propriétaires résidents dans leurs biens, et s’applique aux maisons de plus de deux ans.

Parmi les aides financières pour isoler les combles, figure également une réduction de la TVA. Celle-ci est appliquée à hauteur de 5,5 % sur les matériaux utilisés pour sa réalisation, pour les travaux éligibles au crédit d’impôt de transition énergétique. Toutefois, tout comme pour le crédit d’impôt, l’intervention d’un professionnel RGE est obligatoire pour bénéficier de ce financement.

Aides pour isoler les combles : les autres dispositifs de financement

L’ANAH propose également des aides pour isoler les combles. Ce financement est soumis à certaines conditions et peut être octroyé aussi bien aux propriétaires bailleurs, qu’aux propriétaires occupants. Vous pouvez vous renseigner sur les revenus annuels à ne pas excéder pour pouvoir en bénéficier. Notez cependant que l’ancienneté de votre bien doit dépasser les 15 ans et que la dernière rénovation (remise à neuf de la construction, décoration intérieure, etc) doit remonter à plus de 5 ans au moment du dépôt de votre dossier.

L’Etat a également mis en place un pacte énergie solidarité qui permet un financement d’une partie importante des travaux par les fournisseurs d’énergie et de carburant. Le particulier prend en charge chaque euro/m² de comble isolé. Tout comme pour les primes de l’ANAH, cette aide pour isoler les combles obéi à des conditions de ressources : pour une personne vivant seule (14 308 euros de revenu par an en province et 19 803 euros en Ile de France) et pour les couples (20 925 euros et 29 066 euros). Elle ne concerne que les combles perdus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *