Comment bien choisir son fournisseur d'énergie verte ?

Comment bien choisir son fournisseur d'énergie verte ?

Les énergies non renouvelables ont un impact négatif considérable sur notre écosystème. Il est scientifiquement prouvé, que ces énergies sont à l’origine des gaz à effet de serre qui détruisent la couche d’ozone de la terre. En outre, les déchets issus de l’utilisation des énergies non renouvelables polluent l’environnement et mettent en danger la vie des espèces animales et végétales terrestres comme aquatiques. Face à ces problèmes écologiques graves, les États du monde entier ont compris qu’il faut désormais se tourner vers l’utilisation des énergies renouvelables. Le nombre de sociétés proposant la fourniture d’énergie verte est en constante augmentation. Focus dans cet article sur quelques conseils pour bien choisir son fournisseur d’énergie verte.

Traçabilité de l’électricité verte 

Nous vous recommandons de vous tourner vers les  fournisseurs d’énergie verte qui détiennent des garanties d’origine. En effet les garanties d’origine sont en général des certificats qui prouvent l’origine du courant électrique. Les garanties d’origine indiquent la source d’énergie d’où provient le courant électrique, ainsi que la date et le lieu de production. Ces garanties permettent donc de savoir si l’électricité a été produite à partir d’une énergie renouvelable ou non. Pour bien choisir son fournisseur électricité renouvelableil est donc important pour le client de réclamer à ce dernier des garanties d’origines.

Comparaison des offres

 Face à la multitude des offres et des fournisseurs, il importe de faire une comparaison judicieuse. Voici quelques facteurs à prendre en compte : le prix au kWh et le prix de l’abonnement à l’offre d’électricité verte, la qualité de service, la provenance de l’énergie et les sources de production, les conditions d’évolution des tarifs de l’offre. La comparaison peut également se faire en utilisant des outils de simulation de facture. Cette simulation se fait sur la base des paramètres suivants : le type d’énergie utilisé par le système de chauffage et les autres appareils, le nombre d’habitants du logement, les habitudes de consommation, le type de logement (maison ou appartement), la situation géographique du logement et la superficie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *