L'upcyclage fait toute la décoration

L'upcyclage fait toute la décoration

Aujourd’hui nous avons désormais tous pris l’habitude de trier nos déchets. Certes il nous a fallu du temps pour cela, ainsi que l’installation de conteneurs dédiés partout, sans compter la mise en place de centres de tri qui soient véritablement efficaces. Quoi qu’il en soit, c’est chose faite : nous avons tous un bac ou un sac dédié au verre, un autre au plastique et au carton, et nous prenons grand soin d’éduquer nos enfants en ce sens. D’ailleurs il sont les premiers à apprécier ces gestes, puisqu’ils ont conscience, eux aussi, de la nécessité de faire quelque chose de bien pour la planète. On le leur enseigne en effet à l’école. Mais si, au lieu de tout recycler, nous pouvions tout transformer directement ?

Du recyclage à l’upcyclage

Il arrive dans de nos nombreux foyers que l’on réutilise les pots de confiture ou de yaourt pour en faire des verres ou des vases, voire pour ranger au réfrigérateur les restes de sauce. Il faut dire que le verre a cette particularité d’être une matière qui résiste bien, si tant est qu’on ne le fait pas tomber par terre. Certains vont d’ailleurs assez loin dans la démarche, puisqu’ils upcyclent les bouteilles de vin pour en faire de très belles lampes, ainsi que des verres et des verrines de très belle facture. L’emballage de ces produits originaux est, lui, réalisé grâce à la récupération des boîtes faites de bois, que l’on utilise dans les régions viticoles pour conditionner les bouteilles qui sont mises à la vente et dont les consommateurs ne savent pas quoi faire ensuite.

Gâcher le moins possible

C’est un gage d’avenir que de faire attention à réduire au maximum le nombre de nos déchets domestiques et l’on peut se prendre à rêver qu’un beau jour, tous les déchets industriels puissent, eux aussi, connaître le même sort que nos bouteilles de vin. Ce serait un monde merveilleux que celui dans lequel on n’ait plus besoin de stocker les résidus, de les enfouir ou de devoir les brûler pour les faire disparaître. Mais pour cela il faudrait que des réglementations soit mises en place, et que des installations puissent prendre soin de ces déchets si spécifiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *