Comment bien choisir sa literie ?

Comment bien choisir sa literie ?

À l’image de la table basse qui est la pièce maîtresse du salon, il en est de même de la literie pour la chambre. Le temps passé en compagnie de Morphée n’est pas loin du tiers d’une vie : le choix des éléments de la literie ne doit pas être dû au hasard. Matelas, sommier, oreiller, linge de maison …. de leur choix dépend la qualité du sommeil. Troubles du sommeil, mollesse du matelas, douleurs dorsales, autant d’indices qui indiquent qu’un changement doit s’opérer dans la chambre à coucher, qu’un choix doit être fait parmi les produits proposés dans l’univers de la literie sur le site Noctea.com.  

Les critères pour choisir le matelas

Si le choix du matelas est affaire de ressenti, de sensation de bien-être voire de budget, il est pourtant des critères essentiels à prendre en compte pour que le matelas assure un bon maintien.

Il existe pour cela différents niveaux de fermeté : très souple, souple, équilibré, ferme et très ferme. Fermeté qui dépend alors de la morphologie. Rien de tel que de bien scruter les tableaux mettant en relation morphologie et fermeté du matelas pour trouver le bon. Ensuite, l’épaisseur et le garnissage sont des critères à prendre en compte. Le garnissage (coton, laine, soie, latex, cachemire notamment) conditionne le confort, l’accueil et permet selon la matière de réguler la température, d’absorber l’humidité. Ensuite, la ventilation du matelas est essentielle. Les personnes qui transpirent beaucoup éviteront de porter leur choix sur des matelas en viscose ou viscoélastique. Ensuite, fonction de la technologie, un matelas sera plus approprié qu’un autre. Latex (naturel ou synthétique), mousse (polyéther, polyuréthane), ressorts (ensachés, multispires, biconiques, non ensachés), chacune présente des avantages et des inconvénients à prendre en compte pour se sentir mieux. Ensuite, certains détails présentent un intérêt incontestable comme les matelas avec une face hiver et une autre face été, les matelas antiacariens et antibactériens. Pour finir, côté dimensions, il faut pouvoir s’y allonger : il est d’usage d’opter pour un matelas qui en longueur fait au minimum 20 cm de plus que la taille. 

Les critères pour choisir le sommier

S’il convient de bien faire le tour de tous les critères pour faire le choix du matelas, il doit en être de même pour le sommier. Le matelas doit être combiné au sommier, car ils s’usent en même temps. D’ailleurs c’est la raison pour laquelle ils se changent ensemble. 

Il existe des sommiers fixes à ressorts qui offrent beaucoup de souplesse au couchage, à suspension bois composés de traverses de bois rigides qui permettent d’optimiser la ventilation du matelas ou encore ceux à lattes flexibles composés de lattes en bois et fibres de verre qui confèrent au lit une certaine flexibilité, souplesse. Il existe aussi des sommiers articulés, entièrement motorisés ou non qui permettent de relever toute ou partie du matelas. Les sommiers à plots permettent une quasi-indépendance des deux parties du sommier contrairement aux sommiers à lattes flexibles. Côté option, les sommiers avec une zone de rangement intégrée permettent de gagner de la place, ceux tapissiers permettent d’apporter une touche esthétique. 

Les astuces pour choisir l’oreiller

Tout comme le combiné matelas/sommier, l’oreiller est un élément à part entière de la literie. Il peut être naturel (duvet, plumettes, laine, latex naturel, épeautre, millet), synthétique (fibres de polyester, microfibres), ergonomique, à mémoire de forme. 

L’oreiller naturel se montre très confortable, moelleux, hygiénique, idéal pour passer de douces nuits et assurer une très bonne aération. L’oreiller synthétique dispose d’une bonne aération et est aussi très simple à entretenir. L’oreiller ergonomique épouse la forme et la position de la tête, de quoi limiter les douleurs. Bien entendu, l’oreiller à mémoire de forme moule à la perfection la forme de la tête et de la nuque. Pour la fermeté, cela dépend de la position favorite pour dormir. Les personnes dormant sur le ventre préféreront un oreiller moelleux et plat, celles dormant sur le dos opteront pour oreiller intermédiaire, plutôt ferme et, celles dormant sur le côté choisiront un oreiller ferme et épais. Côté forme, l’oreiller rectangulaire, plutôt grand permet de bien bouger pendant toute la nuit.  

Pour finir, il ne reste plus qu’à opter pour du linge de maison doux et agréable, entretenir le tout pour préserver leur bon état. Entre le fait d’aérer la chambre, de protéger le matelas d’une alèse respirante, de réguler la température aux alentours de 19°C, d’aspirer le matelas et le sommier deux fois par an et de retourner régulièrement le matelas sont autant de gestes pour soutenir le corps et dormir du sommeil du juste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *