Adopter un poêle à bois

Adopter un poêle à bois

Lorsque l’hiver approche à grand pas, il faut prévoir un système de chauffage efficace pour le confort de sa maison. De nombreux appareils dédiés à cet effet sont proposés sur le marché. Mais je vais vous parler plus particulièrement du poêle à bois.

Pourquoi se chauffer au bois ?

Le chauffage au bois est le système de chauffage le plus traditionnel mais il n’a jamais perdu de son éclat. Voici alors les raisons principales pouvant vous motiver à opter pour cette alternative :

Une solution écologique

De nos jours, il est primordial de faire des gestes pour la protection de l’environnement. Vous pouvez y participer en optant pour le chauffage au bois. Le bois produit une énergie inépuisable, propre et renouvelable. Il est vrai qu’en se consumant, il génère du dioxyde de carbone, mais il ne diffuse que la quantité qu’il a absorbée durant sa croissance. Alors, son impact sur la nature est tout à fait neutre.

Une solution économique et efficace

L’autre atout majeur du bois c’est son tarif. Par rapport aux autres combustibles (fioul ou gaz), les bûches sont largement moins chères. Et bien sûr, le bois chauffe très bien !

Principe du poêle à bois

Parmi les appareils de chauffage au bois, le poêle est le plus apprécié. Comme son nom l’indique, un poêle à bois est un dispositif nécessitant la combustion des bûches en vue de chauffer l’intérieur d’un foyer. Son principe de fonctionnement est similaire à celui d’une cheminée mais la seule différence c’est que le poêle dispose d’un foyer fermé et qu’il ne consomme pas beaucoup de combustibles. Pour activer le poêle, vous n’avez qu’à y placer les bûches. Ensuite, vous allumerez le feu.

Sa praticité lui permet de s’adapter à toutes les situations. Ainsi, vous pouvez l’utiliser comme chauffage d’appoint ou chauffage central. Vous pouvez découvrir des appareils avec 70 ou 80 % de rendement. Le poêle à bois est plus qu’un simple système de chauffage, c’est également un outil décoratif. Sachez qu’il intégrera parfaitement la déco de votre maison quel que soit le style d’intérieur que vous avez mis en place.

Les différents types de poêle à bois

En fonction du design, on distingue trois catégories de poêle à bois :

  • Les poêles à bois classiques : autrement appelés scandinaves ou rustiques, ce type de poêle a une apparence traditionnelle mais il est doté d’une meilleure performance
  • Les poêles à bois modernes : ils sont caractérisés par leur aspect plutôt contemporain et leur forme circulaire
  • Les poêles cheminées : leur corps de chauffe est celui d’un poêle. En revanche, leur habillage est similaire à celui d’une cheminée. Le poêle cheminée est aussi performant que les autres poêles

En prenant en compte la matière de fabrication, il y a :

  • Les poêles à inertie : grâce à leur habillage, ces poêles fournissent une excellente qualité d’accumulation et de restitution de chaleur. Les poêles de masse font partie de cette catégorie. Il s’agit de dispositifs réalisés à partir de matériaux plus lourds comme la pierre ollaire. Leur installation requiert un travail plus ou moins important.
  • Les poêles en fonte : ces poêles sont caractérisés par la montée instantanée de la température. Le poêle en fonte est la meilleure alternative pour un chauffage d’appoint. Il chauffera efficacement une pièce particulière. Ce genre de poêle est le moins coûteux sur le marché
  • Les poêles en acier : ces poêles ont l’avantage d’être plus performants que les modèles en fonte. Ils sont légers et faciles à déplacer. De plus, le poêle en acier possède un aspect fin, plus facile à travailler.

Selon la diffusion de chaleur, on distingue :

  • Les poêles à rayonnement : généralement à simple combustion, ils émettent une forte chaleur à proximité de l’appareil uniquement. Donc, ils ne peuvent pas être utilisés comme chauffage principal
  • Les poêles à convection : contrairement aux poêles à rayonnement, les poêles à convection diffusent une intensité de chaleur uniforme aussi bien dans leur pièce d’installation que dans les pièces avoisinantes. Vous pouvez trouver des poêles à convection à double ou à triple combustion
  • Les poêles turbo : économiques et faciles à entretenir, les poêles turbo sont équipés de deux arrivées d’air ayant pour objectif de mieux contrôler la combustion du bois

Comment choisir son poêle à bois ?

Sur le marché, une grande variété de poêles à bois vous sera proposée. Afin de détecter le modèle qui vous convient le mieux, déterminez en amont vos besoins en termes de chauffage. Souhaitez-vous un appareil de chauffage d’appoint ou de chauffage central ? Le choix du style est une question de goût. Mais il existe encore d’autres éléments à prendre en compte.

La puissance de chauffe

Ce point est primordial dans la sélection d’un poêle à bois. Notez bien que la puissance de chauffe dépend principalement de la taille des pièces à chauffer. Ainsi, informez-vous bien auprès d’un vendeur de confiance sur l’intensité adaptée.

Le rendement

Le rendement d’un poêle est le ratio entre l’énergie produite et celle consommée par l’appareil. Sachez qu’il est impossible que le rendement d’un poêle atteigne les 100 %. Donc, si un poêle dispose d’une efficacité conséquente, cela signifie que la perte entre l’énergie produite et utilisée est moindre. Plus le rendement est meilleur, moins l’appareil est polluant.

La dimension du foyer

La taille du foyer permet de définir la taille des bûches et l’autonomie du corps de chauffe. Les petits foyers nécessitent des bois plus courts. Mais les bûches de dimension modeste sont plus chères à l’achat. Donc, il vaut mieux privilégier les foyers de grande dimension car ils vous donnent la possibilité de réaliser des économies par le biais de la taille des combustibles.

L’importance de l’entretien

Pour un fonctionnement optimal tout en limitant l’émission de monoxyde de carbone, souvenez-vous qu’il est obligatoire d’effectuer le ramonage de votre poêle à bois une fois par an. Ce travail doit être effectué par un professionnel. Outre la vérification et le nettoyage annuel, un entretien deux fois par an doit être également réalisé. Mais au moyen d’un chiffon humide, il est aussi conseillé de désencrasser la structure du poêle régulièrement.

Le poêle à bois est un investissement important mais bénéfique. En effet, vous pouvez l’alléger grâce aux diverses aides. Ainsi, n’hésitez plus à faire le bon choix !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *